Voyagez aux États-Unis sans perdre de temps (arrivées et départs)

Publié: Apr 27, 2022, Édité: Apr 27, 2022 | Mots clés: Exigences relatives aux visas américains, Exigences ESTA

Cet article vise à fournir aux visiteurs des informations qui les aideront à effectuer les formalités d’entrée aux États-Unis sans perdre de temps. Il couvre un certain nombre de sujets liés à la réservation du vol, à la préparation du voyage ainsi qu’aux procédures administratives.

Faites une demande d’autorisation ESTA avant votre départ pour les États-Unis

Les ressortissants étrangers ont besoin d’un visa ou d’une autorisation ESTA (Système électronique d’autorisation de voyage) pour entrer dans le pays. Si vous possédez un passeport d’un pays admissible au programme d’exemption de visa, vous devriez plutôt envisager de demander une autorisation ESTA. Elle permet en effet aux citoyens de plus de 39 pays d’entrer aux États-Unis à des fins touristiques ou professionnelles pour une durée maximale de 90 jours par visite. L’ESTA est un document numérique lié à votre passeport. Il peut être obtenu en ligne. Si vous n’êtes pas admissible ou si l’autorisation ESTA vous a été refusée, vous devrez obtenir un visa pour visiter les États-Unis. Pour ce faire, vous devrez remplir un formulaire numérique appelé DS-160 et vous présenter à un entretien dans une ambassade ou un consulat de votre pays de résidence ou de citoyenneté.

Réservez vos billets à l’avance

Pensez à réserver vos billets d’avion dès que votre itinéraire est défini. Vous serez ainsi assuré d’avoir de la place sur les vols qui vous conviennent et de payer le tarif standard. En effet, les prix ne fluctuent généralement pas jusqu’à quelques semaines avant le départ, mais après cela, ils sont susceptibles d’augmenter ou de baisser en fonction de la demande. Il est aussi conseillé aux voyageurs d’affaires de réserver le plus tôt possible, car les prix des billets premium ont plutôt tendance à s’envoler juste avant le vol. Cela vous permettra également de profiter d’un plus grand choix de sièges.

Réservez votre hébergement

Il est fortement conseillé aux visiteurs de réserver leur(s) hébergement(s) avant d’arriver aux États-Unis. Attendre la dernière minute peut en effet se révéler très décevant, car les options disponibles sont souvent limitées… et pas nécessairement les meilleures. Selon votre budget et les services attendus, vous pourrez faire votre choix parmi de nombreux hôtels, motels, appartements et chambres d’hôtes. Attention ! Si de grands événements sont prévus dans une des destinations que vous avez choisies, vous pourriez avoir beaucoup de mal à trouver un logement convenable. En réservant bien à l’avance, vous devriez toutefois pouvoir éviter ces désagréments.

Occupez-vous des questions de santé

Si vous prenez des médicaments, prévoyez des quantités suffisantes pour tout votre voyage, voire un peu plus au cas où vous seriez retardé. En règle générale, les médicaments doivent être transportés dans leur emballage d’origine et accompagnés d’une prescription ou d’une lettre de votre médecin, surtout si la substance concernée est règlementée aux États-Unis. Vérifiez également que vos vaccins sont à jour et que vous n’avez pas besoin d’en faire de nouveaux. L’Organisation mondiale de la santé recommande les vaccins suivants pour voyager aux États-Unis : hépatite A, hépatite B, rougeole, oreillons et rubéole, polio, méningite, DTCa, varicelle, zona, pneumonie et grippe. Ils ne sont pas tous obligatoires, mais peuvent se révéler judicieux si vous vous rendez dans un endroit qui pourrait vous exposer à des risques. Consultez votre médecin pour déterminer les vaccins et traitements pertinents. Si vous avez des restrictions alimentaires ou des allergies, veillez à le faire savoir à l’avance à la compagnie aérienne afin qu’elle puisse vous proposer des aliments et des boissons appropriés.

Préparez votre bagage à main

Le bagage à main ou bagage cabine désigne le sac ou la valise que vous emporterez avec vous dans l’avion. Il est important de bien se renseigner sur les règles appliquées par la compagnie aérienne, car un certain nombre d’articles ne sont pas autorisés à bord. N’oubliez pas d’y ranger vos documents de voyage, pièces d’identité, cartes d’embarquement, cartes de crédit et d’assurance maladie, médicaments, ainsi que votre argent liquide, les documents de votre assurance voyage et votre téléphone portable accompagné de son chargeur. Vous pouvez également prévoir un livre et des vêtements de rechange pour vous adapter à la température de la cabine. Le cas échéant, sachez que le transport des liquides est strictement règlementé. La contenance de chaque article est limitée à 100 ml ou 100 g, et tous doivent tenir dans un sac à refermable d’un litre. Chaque voyageur ne peut emporter qu’un sac en cabine. Toutefois, certains aéroports permettent de transporter des sacs supplémentaires s’ils contiennent des médicaments.

Faites vos valises

À moins que vous ne soyez prêt à payer des frais supplémentaires, le nombre et/ou le poids des bagages que vous pouvez placer en soute sont généralement limités. Pour éviter les dépenses inutiles, préparez consciencieusement vos valises et n’emportez que le nécessaire. Renseignez-vous également sur les restrictions concernant les matières dangereuses, notamment les combustibles ou les marchandises qui présentent un risque pour la santé et la sécurité des passagers. Si vous le pouvez, rangez vos appareils électroniques sur le dessus pour être en mesure de les sortir aisément lors des contrôles de sécurité.

Avant l’arrivée à l’aéroport

Le jour de votre voyage, essayez d’arriver tôt à l’aéroport et restez attentif à toutes les annonces ou alertes susceptibles d’affecter votre vol. Le délai recommandé est de deux heures avant le départ, mais il est conseillé aux passagers à destination des États-Unis de prévoir davantage de temps, surtout s’ils viennent d’une autre région que l’Amérique du Nord. Pour accélérer les formalités administratives, pensez à vous enregistrer en ligne ou à solliciter un embarquement prioritaire. Si vous souffrez d’un problème médical ou d’un handicap, informez-en votre compagnie aérienne afin qu’elle soit prête à vous accueillir à votre arrivée à l’aéroport.

Au terminal d’enregistrement

Pour vous enregistrer sans encombre et le plus rapidement possible, pensez à préparer votre passeport ainsi que tous vos documents de voyage, y compris votre carte d’embarquement numérique ou imprimée. Lors du passage des points de contrôles, vous devrez sortir les produits liquides et les appareils électroniques de vos bagages afin de les placer dans les plateaux du poste de contrôle. Il se peut que vous deviez aussi retirer vos chaussures et vos bijoux. Une fois les contrôles de sécurité effectués, vous pouvez rassembler vos affaires et vous diriger vers votre terminal.

À l’arrivée aux États-Unis

Si vous vous rendez aux États-Unis depuis un pays étranger, vous devrez vous soumettre aux formalités douanières à votre arrivée. Pour ne pas perdre de temps, préparez votre passeport ainsi que le formulaire de douane dûment rempli. Une fois la vérification de vos documents de voyage effectuée, vous pourrez récupérer vos bagages et vous rendre à votre destination.

Conclusion

Cet article a présenté un résumé des éléments que les voyageurs doivent prendre en compte lorsqu’ils prévoient de se rendre aux États-Unis. Qu’il s’agisse de la préparation de votre itinéraire, de vos bagages ou des procédures administratives, un séjour bien planifié est généralement synonyme de sérénité et de rapidité. Vous aurez ainsi tout loisir de profiter pleinement de votre voyage aux États-Unis.

Si vous êtes titulaire d’un passeport émis par un pays éligible à l’exemption de visa et que vous souhaitez obtenir une autorisation ESTA à des fins touristiques, professionnelles, médicales ou de transit, commencez dès maintenant à remplir votre demande ou visitez la FAQ pour en savoir plus sur l’ESTA

Faites une demande d'ESTA

Partager

FacebookTwitterYoutube

Faites une demande d'ESTA

L’ESTA est une autorisation de voyage obligatoire pour les voyageurs se rendant aux États-Unis par la mer ou par les airs pour un séjour touristique, de transit ou d’affaires de moins de 90 jours.

Faites une demande d'ESTA