Voyager avec un dispositif médical aux États-Unis

Publié: Jun 30, 2022, Édité: Jun 30, 2022 | Mots clés: Sécurité aérienne, Sécurité aéroportuaire

Il n’est pas toujours évident de voyager avec des équipements médicaux, surtout s’ils sont encombrants, mais ce n’est pas impossible. Voici quelques conseils qui devraient vous faciliter la tâche.

Tout d’abord, sachez que les passagers voyageant avec un dispositif médical, comme une sonde, doivent en informer les agents de sécurité en arrivant aux points de contrôle. Ils vous aideront à passer les portiques de sécurité et vérifieront vos appareils si cela se révèle nécessaire.

Si vous êtes équipé d’un dispositif médical interne, comme un stimulateur cardiaque, vous devez en informer les agents de sécurité avant de passer les détecteurs de métaux. Ils veilleront à procéder aux contrôles de manière sécurisée afin que vous puissiez embarquer sans encombre.

Conseils aux voyageurs : appareils médicaux, handicap et problèmes de santé

Les passagers souffrant d’une maladie ou d’un handicap nécessitant de se déplacer avec un appareil médical n’ont aucune raison d’appréhender les contrôles de la TSA (Transportation Security Administration). Que vous voyagiez avec un tire-lait, une poche de recueil, une pompe à insuline ou un appareil à pression positive continue (PPC), vous ne devriez pas rencontrer d’obstacles majeurs. De la même manière, les personnes souffrant de problèmes médicaux temporaires, comme une jambe cassée, ne doivent pas non plus se laisser décourager par les contrôles de sécurité.

Tout le monde est tenu d’en passer par là, mais les voyageurs souffrant d’un problème médical ou d’un handicap, ou leurs accompagnateurs, sont libres d’échanger avec le personnel de l’aéroport afin de dissiper leurs doutes concernant la procédure. Par exemple, les passagers peuvent transmettre aux agents de sécurité des documents médicaux ou une carte décrivant discrètement l’affection dont ils souffrent. Ils peuvent également demander un aménagement de la procédure de contrôle.

De plus, les personnes autorisées à utiliser la TSA Pre✓® ne sont pas obligées de sortir les ordinateurs et liquides de leur bagage à main, ni de retirer leurs chaussures, ceintures ou vestes légères pour passer les portiques. Tous les passagers sont toutefois tenus de se soumettre aux contrôles de sécurité appropriés, qu’ils soient effectués manuellement ou à l’aide d’un petit appareil. Les agents de la TSA sont également autorisés à effectuer des prélèvements sur les mains des voyageurs, les équipements d’aide à la mobilité et tous les dispositifs médicaux externes, à la recherche de traces d’explosifs. Cela implique l’utilisation d’une technologie spécifique.

Les personnes souffrant d’un problème de santé ou d’un handicap ne sont pas obligées de retirer leurs chaussures. Elles pourraient cependant être soumises à un second contrôle, comprenant une inspection physique/visuelle et un test de détection de traces d’explosifs. Le cas échéant, vous pouvez demander à rester assis pendant la procédure.

Attention : les liquides ne sont pas considérés comme des dispositifs médicaux

Les médicaments liquides sont autorisés en cabine, mais ils sont contrôlés avant l’embarquement. De plus, si la contenance de chaque article est supérieure à 100 ml, ils sont soumis à une vérification supplémentaire. Dans ce cas, pensez à les déclarer en arrivant au point de contrôle. Cette procédure s’applique également aux seringues et autres dispositifs autorisés dans l’avion sous certaines conditions.

Cinq ressources utiles mises à disposition par la TSA

La TSA dispose d’un certain nombre de ressources pour les personnes handicapées, voyageant avec des appareils médicaux et/ou souffrant de certaines conditions médicales. Elles ont notamment pour objectif de s’assurer que les contrôles de sécurité puissent être effectués en toute dignité, dans les plus brefs délais et sans encombre.

Parmi les plus intéressantes, on peut citer le centre d’appel de la TSA, la ligne d’assistance TSA Cares, les informations partagées sur le site Web www.tsa.gov, le soutien de spécialistes de l’assistance aux passagers et les comptes interactifs Facebook Messenger et Twitter.

Centre d’appel de la TSA : les passagers peuvent contacter les agents du centre d’appel pour poser leurs questions, soit par courriel à TSA-ContactCenter@tsa.dhs.gov, soit par téléphone au 1-866-289-9673 (appel gratuit). Un service automatisé est également disponible 24 heures sur 24, du lundi au dimanche.

TSA Cares : il s’agit d’une ligne d’assistance téléphonique gratuite accessible au 1-855-787-2227. Elle permet aux voyageurs souffrant d’un problème médical ou d’un handicap, ou aux membres de leur famille, d’obtenir des réponses aux questions qu’ils peuvent se poser sur les procédures et les politiques de contrôle. Les militaires blessés et les anciens combattants, y compris ceux qui participent au programme Wounded Warrior, sont invités à contacter TSA Cares pour faciliter le processus de vérification à l’aéroport. Cette ligne d’assistance permet ainsi aux passagers ayant des besoins spécifiques de voyager l’esprit plus léger et d’arriver à l’aéroport en sachant exactement à quoi s’attendre lors du processus de contrôle.

Spécialistes de l’assistance aux passagers : il s’agit d’agents de la TSA en poste dans les aéroports ayant reçu une formation approfondie sur l’interaction avec les voyageurs souffrant de conditions de santé ou de handicap, ou voyageant avec un ou plusieurs appareils médicaux, notamment dans le cadre des procédures de contrôle. Pour profiter pleinement de leur expertise, sachez que vous pouvez demander l’aide d’un spécialiste de l’assistance aux passagers ou d’un agent de la TSA lors du passage des points de contrôle. Vous pouvez également les solliciter si vous avez des questions.

Site Web de la TSA : le site officiel de la TSA dispose de sections dédiées aux personnes souffrant de conditions médicales, de handicap et/ou voyageant avec des dispositifs spéciaux. Ces sections proposent une grande variété d’informations particulièrement utiles. Un menu déroulant permet de facilement rechercher les informations désirées, notamment en fonction de votre situation médicale. Parmi les nombreuses options du menu, on peut citer l’aphasie, la démence sénile, la maladie d’Alzheimer ou les lésions cérébrales, les médicaments, les déficiences intellectuelles ou l’autisme, la cécité et la surdité totale ou partielle, les appareils médicaux internes ou externes, les implants, les handicaps liés à la mobilité, les dispositifs d’aide à la mobilité, les appareils de soutien, les orthèses, plâtres ou prothèses, les matériaux ou médicaments radioactifs, les animaux d’assistance, dont les chiens, et les appareils respiratoires.

Compte Twitter : la TSA gère également un compte Twitter interactif publiant des informations très pertinentes. Il fonctionne sous le nom d’utilisateur @AskTSA. Ce compte Twitter permet à tous les utilisateurs qui le souhaitent de poser leurs questions concernant la procédure de vérification pour les passagers souffrant de conditions médicales ou voyageant avec des appareils spécifiques. Ces interrogations peuvent aller des modalités de contrôles pour les personnes dotées d’une poche de recueil, au passage des portiques détecteurs de métaux avec un plâtre. Ce mode de contact permet d’obtenir une assistance en direct d’un employé de la TSA tous les jours de l’année. Vous pouvez également poser vos questions ou envoyer vos commentaires via l’application Facebook Messenger.

Conclusion

Que vous souffriez d’un problème de santé temporaire, d’un handicap permanent ou que vous partiez en voyage avec une personne concernée par ces difficultés, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour rendre votre voyage aux États-Unis plus facile et plus agréable. Avec une bonne planification et grâce aux informations contenues dans cet article, vous serez mieux armé pour envisager sereinement votre vol. N’hésitez pas à vous renseigner sur vos droits et à demander de l’aide aux interlocuteurs appropriés si vous rencontrez des problèmes ou si vous avez des questions.

Partager

FacebookTwitterYoutube

Faites une demande d'ESTA

L’ESTA est une autorisation de voyage obligatoire pour les voyageurs se rendant aux États-Unis par la mer ou par les airs pour un séjour touristique, de transit ou d’affaires de moins de 90 jours.

Faites une demande d'ESTA