Faire ses bagages pour s’envoler à destination des États-Unis

Publié: Aug 26, 2021, Édité: Aug 26, 2021 | Mots clés: Sécurité aérienne, Sécurité aéroportuaire

Bien que la plupart des compagnies aériennes internationales suivent la même règlementation générale, il se peut que certaines règles diffèrent légèrement d’un transporteur à l’autre. Avant de commencer à faire vos bagages, il est donc toujours conseillé de bien vérifier la liste des articles interdits, car, en cas de doute, vos bagages pourraient être ouverts et fouillés même s’ils sont dotés d’un cadenas. La liste ci-dessous n’est pas exhaustive, mais elle constitue une bonne base pour les voyageurs se rendant aux États-Unis. Enfin, sachez que la décision d’autoriser ou non le transport d’un article revient, en dernier lieu, aux agents de sécurité de l’aéroport.

Articles interdits

Objets interdits en cabine

Il s’agit souvent d’objets qui semblent inoffensifs, mais qui peuvent être utilisés comme une arme, tels que les liquides excédant les limites autorisées, les battes de baseball et autres équipements sportifs similaires, les couteaux et fourchettes en métal, les tournevis et ciseaux (de plus de 6 cm) ou les tire-bouchons munis d’une lame.

Les passagers peuvent emporter un briquet contenant de l’essence dans leur bagage à main, mais ce type d’article est interdit en soute. Sachez que dans certains pays (comme au Royaume-Uni), les briquets doivent être placés dans un sac en plastique. Les allumettes ne sont pas autorisées à bord.

Si vous oubliez quelque chose ou que vous faites une erreur, on se contentera généralement de vous confisquer l’article incriminé. Dans certains cas, vous pourriez même être autorisé à le placer dans votre bagage enregistré.

Objets ne pouvant pas être transportés à bord d’un avion

Si un objet que vous transportez est illégal dans le pays où vous vous rendez, les agents de sécurité sont en droits d’en informer les services de police, qui pourraient procéder à votre arrestation. Les sanctions peuvent être sévères, allant d’une amende à une peine d’emprisonnement. Il est donc essentiel de bien comprendre les risques encourus. Gardez à l’esprit que certaines marchandises peuvent être achetées en toute légalité dans certains pays, sans toutefois être autorisées à bord. C’est notamment le cas de certaines armes ainsi que des explosifs, des feux d’artifice, des liquides inflammables et des répliques réalistes de ces objets.

Articles autorisés

Matériel électrique et électronique

En règle générale, les articles tels que les téléphones et les ordinateurs portables, les sèche-cheveux et les fers à repasser de voyage peuvent être placés dans les bagages enregistrés ou être emportés en cabine. Les cigarettes électroniques ne sont quant à elles autorisées que dans les bagages à main. Attention cependant, à l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune compagnie aérienne n’autorise le transport du Samsung Galaxy Note 7 aux États-Unis.

Les règles relatives aux batteries et piles varient d’un pays à l’autre, notamment lorsqu’elles ne sont pas insérées dans un appareil. En général, les piles de type AA, AAA, C ou D sont autorisées dans les bagages à main et les bagages enregistrés, à condition qu’elles soient emballées de manière à éviter tout court-circuit. Si elles ne sont pas transportées dans leur emballage d’origine, vous pouvez coller du ruban adhésif sur les extrémités ou les placer dans des sacs en plastique individuels. Les batteries au lithium en vrac ne sont pas autorisées en soute, mais peuvent être placées dans les bagages à main. En cas de doute sur les conditions de transport, renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne.

Objets personnels

Les articles tels que les ciseaux peuvent être autorisés s’ils sont à bout rond (comme les ciseaux de sécurité) ou s’ils mesurent moins de 10 cm (6 cm dans certains pays). Les coupe-ongles, les limes à ongles et les rasoirs jetables sont également autorisés. Les lames de rasoir ne peuvent toutefois être transportées qu’en soute.

Aérosols, liquides et gels

Les quantités autorisées varient d’un bout à l’autre du monde, mais aux États-Unis et au Canada, vous avez le droit d’emporter dans vos bagages enregistrés jusqu’à 5 litres d’alcool, dont la teneur en alcool est de 70 % maximum. Les boissons dont le taux d’alcool est inférieur à 24 % ne sont pas soumises à restriction.

Vous pouvez emporter des aérosols, des liquides et des gels dans votre bagage à main, à condition que chaque article ne dépasse pas 100 millilitres ou 100 grammes. L’ensemble des produits doit tenir dans un sac transparent refermable d’un litre.

Sachez également que chaque passager est autorisé à embarquer avec une certaine quantité d’alcool, de tabac ou d’autres marchandises achetées à l’aéroport. Vérifiez la franchise appliquée auprès de votre compagnie aérienne.

Médicaments et matériel médical

Les gélules, comprimés, médicaments et aliments liquides, les packs de gel, les inhalateurs et les aiguilles hypodermiques sont autorisés en cabine, mais ils peuvent faire l’objet d’un contrôle supplémentaire. Pensez à emporter tous les justificatifs nécessaires, comme une lettre ou une ordonnance du médecin spécifiant que vous avez besoin de ces produits pour votre voyage.

Les appareils médicaux tels que les neurostimulateurs et les pompes à insuline peuvent également être transportés à bord. Toutefois, s’ils ne peuvent pas être placés sur les tapis des machines à rayon X, ces dispositifs devront être signalés aux agents de sécurité de l’aéroport. Dans ce cas, des dispositions seront prises pour contrôler discrètement les appareils.

Si vous avez des besoins médicaux ou diététiques spécifiques, il est toujours préférable de le déclarer au moment de la réservation et de prendre les dispositions nécessaires à l’avance.

Produits de soins pour bébés

Si vous voyagez avec un bébé, vous pouvez emporter jusqu’à 2 litres de lait maternel, de lait maternisé, de lait de soja et d’eau stérilisée à bord de l’avion. Les aliments pour bébé et les packs de gel réfrigérant sont également autorisés au-delà de la limite appliquée aux produits liquides.

Conseils pour passer rapidement les contrôles de sécurité

Les procédures et équipements de sécurité diffèrent d’un pays à l’autre. Vous devrez généralement sortir tous les objets placés dans vos poches, qu’ils soient métalliques ou non, et retirer votre ceinture ainsi que votre montre. Dans certains aéroports, vous devrez également enlever vos chaussures. Toutefois, toutes les procédures de contrôles ne sont pas aussi strictes. Voici une liste de conseils qui vous permettront de passer plus rapidement les contrôles de sécurité dans n’importe quel aéroport :

  • Si vous transportez un ordinateur portable, rangez-le de manière à ce qu’il puisse être facilement sorti de votre bagage à main. Assurez-vous aussi qu’il est chargé, car vous devrez peut-être prouver qu’il est en état de fonctionnement.
  • Placez tous vos rouges à lèvres, votre maquillage et autres petits objets personnels dans un sac en plastique transparent, qui pourra être facilement examiné par le personnel de sécurité de l’aéroport.
  • Évitez de porter une ceinture.
  • Portez des chaussures sans lacets pouvant être aisément enfilées et retirées.
  • Mettez toutes vos pièces dans un porte-monnaie, un petit sac ou un portefeuille, que vous laisserez dans votre bagage à main.
  • Placez tous vos documents de voyage, dont votre passeport, votre carte d’embarquement et vos reçus, dans un petit sac qui peut être glissé dans votre bagage à main lorsque vous n’en avez pas besoin. Les petites sacoches accrochées autour de la taille ou du cou sont également une alternative intéressante pour passer aisément les contrôles de sécurité.
  • Si votre bagage à main est mis de côté pour un contrôle supplémentaire, ne paniquez pas. Il y a de fortes chances que ce soit purement aléatoire. Souriez, restez poli et suivez les instructions des agents de l’aéroport.

Conclusion

Les trajets en avion peuvent se révéler stressants, même lorsqu’on ne craint pas l’altitude. L’enregistrement des bagages, les contrôles de sécurité et l’embarquement peuvent être des moments particulièrement angoissants, y compris pour les voyageurs chevronnés. Il suffit toutefois d’un peu de préparation pour garder l’esprit tranquille.

Partager

FacebookTwitterYoutube

Faites une demande d'ESTA

L’ESTA est une autorisation de voyage obligatoire pour les voyageurs se rendant aux États-Unis par la mer ou par les airs pour un séjour touristique, de transit ou d’affaires de moins de 90 jours.

Faites une demande d'ESTA