Entrer aux États-Unis par voie de terre

Publié: Feb 26, 2021, Édité: Feb 26, 2021

Introduction

Les voyageurs admissibles au Programme d’exemption de visa (VWP) peuvent se rendre aux États-Unis par voie aérienne, maritime ou terrestre. Pour cette dernière option, les entrées sur le territoire se font le plus souvent par la frontière canadienne, et plus rarement par la frontière mexicaine. Cet article se penche sur les conditions à remplir en cas d’arrivée par voie de terre et aborde certaines complications qui peuvent survenir si le voyageur décide d’emprunter des modes de transport différents à l’entrée et à la sortie du territoire.

Traverser la frontière canadienne sans autorisation ESTA

Les titulaires d’un passeport admissible au VWP qui entrent aux États-Unis par la frontière canadienne n’ont pas besoin d’une autorisation ESTA. Ils devront toutefois remplir le formulaire I-94W sur papier à la frontière terrestre. La liste des postes-frontières terrestres, maritimes et ferroviaires entre le Canada et les États-Unis peut être consultée ici.

Entrer aux États-Unis par voie de terre depuis le Canada avec une autorisation ESTA

Il est plus facile aux voyageurs munis d’une autorisation ESTA d’entrer aux États-Unis, car ils n’ont pas besoin de remplir le formulaire I-94W lors du passage de la frontière terrestre. De plus, bien qu’il faille parfois compter jusqu’à 72 heures pour qu’elle soit acceptée, faire une demande d’autorisation ESTA en ligne se révèle moins long que de compléter le formulaire papier sur place. Il est donc conseillé aux visiteurs d’effectuer leurs démarches administratives avant de commencer leur voyage.

Qu’est-ce qu’un formulaire I-94 ?

Il existe deux types de formulaires I-94, et leur usage est uniquement destiné à traiter les arrivées par voie terrestre des citoyens non américains. La version « I-94W Nonimmigrant Visa Waiver Arrival/Depart Record » est spécifiquement prévue pour les voyageurs admissibles au VWP. Le deuxième formulaire*

£ (« I-94 Arrival/Departure Record ») s’adresse aux citoyens non américains des pays qui ne participent pas au Programme d’exemption de visa.

Les visiteurs qui se rendent États-Unis par voie aérienne ou maritime n’ont pas besoin de remplir ces documents, car ils doivent disposer d’une autorisation ESTA valide ou d’un visa pour entrer sur le territoire.

Quelles sont les informations requises sur le formulaire I-94W ?

Un formulaire I-94W contient les mêmes informations et comporte les mêmes questions qu’une demande d’autorisation ESTA. Il est donc préférable pour les voyageurs admissibles au Programme d’exemption de visa de faire une demande ESTA en ligne avant d’entrer aux États-Unis par voie de terre plutôt que de remplir le document sur papier une fois à la frontière.

Sortir des États-Unis par voie de terre

Les voyageurs qui quittent les États-Unis par voie de terre devront remettre aux autorités le talon du formulaire I-94W appelé « Departure Record ». Ce document doit être retourné avant la date figurant sur le formulaire, au-delà de laquelle vous n’êtes plus autorisé à rester sur le territoire. Il indique également le poste-frontière, le transporteur, le numéro de vol ou le nom du bateau utilisés pour sortir du pays ainsi que la date du départ. Ce talon doit être remis aux autorités lors du passage du poste-frontière à votre sortie du pays.

Sortir des États-Unis par voie aérienne ou maritime

Si vous entrez aux États-Unis par voie de terre, mais que vous quittez le pays par voie maritime ou aérienne, vous devrez conserver le talon du formulaire I-94W pendant toute la durée de votre séjour. Sachez toutefois qu’il est possible qu’on ne vous le réclame pas le jour de votre départ, les transporteurs aériens et maritimes tenant souvent un registre numérique des départs, qu’ils partagent avec le Service des douanes et de la protection des frontières (CBP).

J’ai oublié de remettre le talon du formulaire I-94W

Si vous avez oublié de remettre le talon du formulaire I-94W aux autorités au moment de quitter le pays, vous devrez l’envoyer au prestataire qui aide le CBP à traiter les données relatives aux arrivées et départs des États-Unis, accompagné des preuves justifiant que vous n’avez pas dépassé la durée de séjour autorisée. Ne l’envoyez pas à l’ambassade de votre pays de résidence. Vous trouverez l’adresse du prestataire sur le lien suivant : https://help.cbp.gov/s/article/Article-752?language=en_US. Vous ne recevrez probablement pas confirmation de la mise à jour de votre dossier. Sachez que ce « dépassement de la durée de séjour autorisée » pourrait justifier le refus de vous délivrer une demande d’autorisation ESTA à l’avenir. Dans ce cas, il est possible que vous ne réalisiez la situation que lors d’un entretien avec un représentant de l’ambassade ou du consulat dans le cadre d’une demande de visa, au moment où vous serez informé des motifs ayant entrainé tout refus de vous délivrer une autorisation ESTA ou un visa par le passé.

Comment prouver que je n’ai pas dépassé la date indiquée sur le talon I-94W ?

Les voyageurs doivent fournir des photocopies lisibles des documents suivants (en fonction de leur situation). Les originaux ne seront pas renvoyés. Les justificatifs doivent également être accompagnés d’un courrier expliquant les raisons pour lesquelles le talon du formulaire I-94W n’a pas été remis aux autorités à la sortie du pays, ainsi que d’un résumé des mouvements et activités du voyageur depuis son départ des États-Unis.

  • La carte d’embarquement utilisée pour quitter les États-Unis, le Canada, le Mexique ou un autre territoire où vous vous êtes rendu après avoir visité les États-Unis.
  • Une copie de toutes les pages de votre passeport, y compris les pages sur lesquelles figurent vos informations personnelles et les tampons d’entrée et sortie indiquant vos visites aux États-Unis et dans les territoires voisins.
  • Les bulletins de paie pouvant attester que vous avez gagné un revenu en travaillant hors des États-Unis après la durée de séjour autorisée.
  • Les relevés bancaires ou de carte de crédit montrant que vous avez effectué des transactions en dehors des États-Unis après votre visite.
  • Les relevés de notes ou attestations de présence prouvant que vous avez quitté les États-Unis à la date déclarée.

Entrer aux États-Unis par voie de terre depuis le Mexique

Les règles exposées ci-dessus s’appliquent de la même manière aux voyageurs qui arrivent du Mexique par voie de terre.

Conclusion

Les voyageurs admissibles au VWP qui entrent ou sortent des États-Unis par la frontière canadienne ou mexicaine ne sont pas tenus de demander une autorisation ESTA, mais ce document permet d’accélérer la procédure d’entrée sur le territoire. En effet, le fait de devoir remplir une déclaration papier à la dernière minute peut entrainer des complications. Pour gagner du temps et éviter tout désagrément, il est donc conseillé aux voyageurs de préférer faire une demande d’autorisation ESTA avant leur voyage et de planifier leur itinéraire en Amérique du Nord en conséquence.

Si vous êtes titulaire d’un passeport émis par un pays éligible à l’exemption de visa et que vous souhaitez obtenir une autorisation ESTA à des fins touristiques, professionnelles, médicales ou de transit, commencez dès maintenant à remplir votre demande ou visitez la FAQ pour en savoir plus sur l’ESTA

Faites une demande d'ESTA

Partager

FacebookTwitterYoutube

Faites une demande d'ESTA

L’ESTA est une autorisation de voyage obligatoire pour les voyageurs se rendant aux États-Unis par la mer ou par les airs pour un séjour touristique, de transit ou d’affaires de moins de 90 jours.

Faites une demande d'ESTA