À quoi servent les champs relatifs aux réseaux sociaux de la demande ESTA ?

Publié: Sep 21, 2020, Édité: Sep 21, 2020 | Mots clés: Formulaire ESTA, Confidentialité des données ESTA

Introduction

Plusieurs questions du formulaire ESTA sont facultatives. L’une d’entre elles porte sur les comptes de réseaux sociaux du voyageur. Elle permet au Service des douanes et de la protection des frontières (CBP) de vérifier les informations dont il dispose sur le demandeur.

Pourquoi m’interroge-t-on sur mes comptes de réseaux sociaux ?

Cette question est utilisée par le CBP pour identifier les voyageurs présentant une menace potentielle pour la sécurité des États-Unis. Les informations contenues dans ces comptes peuvent ainsi être analysées afin de détecter tout message ou activité pouvant indiquer votre soutien à certains groupes, causes ou croyances spécifiques. Le CBP peut également utiliser vos comptes de médias sociaux pour confirmer votre identité, votre emploi, votre nationalité, votre lieu de résidence, les voyages que vous avez précédemment effectués ainsi que d’autres informations. Ces données sont ensuite utilisées par les autorités dans le cadre du processus de traitement des demandes ESTA, notamment en cas d’examen manuel. La liste suivante présente des exemples de renseignements pouvant généralement être obtenus à partir des comptes de réseaux sociaux : nom, prénom, lieux visités, renseignements sur l’emploi, pays de résidence, adresse, convictions religieuses, nom des parents et des autres membres de la famille, antécédents criminels, pays de citoyenneté, liens et interactions sur les réseaux sociaux pouvant indiquer les goûts, les aversions et autres croyances et comportements du demandeur.

Ces informations auront-elles une incidence sur ma demande ?

Les informations publiées sur les réseaux sociaux peuvent influer la décision du CBP concernant la demande ESTA du voyageur. En effet, ces données sont recueillies afin d’aider les autorités à évaluer votre dossier et à étayer leur décision d’approuver ou de rejeter votre autorisation de voyage. Si les renseignements collectés sur vos comptes de réseaux sociaux ne correspondent en rien à ce que vous avez indiqué sur le formulaire, il est possible que cela puisse affecter la décision du CBP si votre demande est examinée manuellement.

À quelles informations le CBP aura-t-il accès ?

Les informations que le CBP peut être amené à consulter dépendent des paramètres de confidentialité définis sur chacun des comptes de réseaux sociaux concernés. Si ces paramètres ne permettent pas une consultation publique, il est probable que les autorités ne puissent accéder qu’aux informations générales des comptes, à moins qu’elles ne demandent explicitement à la société ou aux personnes qui gèrent la plateforme de leur communiquer des données vous concernant.

Comment mes informations sont-elles traitées par l’ESTA ?

Toutes les informations fournies sur une demande d’autorisation ESTA, y compris celles concernant les comptes de réseaux sociaux, sont traitées conformément à la politique de confidentialité relative aux données de l’ESTA (ESTA Data Privacy Policy). Ce processus est décrit dans la rubrique System of Records Notice (SORN) de l’ESTA du site de la DHS ainsi que dans l’étude d’impact sur la vie privée (PIA pour Privacy Impact Assessment en anglais). Si vous n’acceptez pas les termes de la politique de confidentialité, vous pouvez omettre les informations facultatives du formulaire ESTA, telles que celles portant sur vos comptes de réseaux sociaux. Vous devrez toutefois renseigner l’intégralité des champs obligatoires. Dans le cas contraire, vous risquez fort de ne pas pouvoir voyager aux États-Unis dans le cadre du Programme d’exemption de visa (VWP).

Conclusion

Bien que les informations relatives aux comptes de réseaux sociaux soient facultatives, il est conseillé aux demandeurs de renseigner ces champs du formulaire si cela leur semble pertinent. En effet, même si ces éléments n’ont généralement que peu d’impact sur la décision du CBP, ils peuvent aider les autorités à écarter tout risque potentiel pour la sécurité intérieure lors d’un éventuel examen manuel de la demande. Toutes les demandes d’autorisation ESTA sont traitées conformément à la politique de confidentialité du CBP. Il relève donc de la responsabilité des requérants de prendre connaissance des termes de cette politique avant d’accepter de fournir des informations relatives à leurs comptes de réseaux sociaux.